Navigation

Consommation d’eau des produits

Migros met en œuvre des audits ciblés auprès de ses fournisseurs et les forme à utiliser l’eau de façon responsable. Cela permet d’optimiser continuellement la consommation de cette ressource limitée dans les régions sèches.

Plantation de fraises en Espagne

La culture des matières premières de même que la transformation des produits requièrent de grandes quantités d’eau. C’est ce que l’on appelle l’eau virtuelle. La fabrication d’un seul T-shirt par exemple nécessite tout au long de la chaîne de production environ 2500 litres d’eau virtuelle. La production d’un kilogramme de viande de bœuf en engloutit même au minimum 15 000 litres.

Les produits importés sous la loupe

A Migros, nous attachons de l’importance à ne pas provoquer de conflits d’utilisation entre la production, les besoins des populations locales et la préservation des écosystèmes dans les pays de production. Voilà pourquoi nous examinons de près les produits importés des zones sèches dont la culture requiert des quantités d’eau particulièrement importantes. En font notamment partie les fruits, les légumes et les fleurs provenant de l’espace méditerranéen ou d’Afrique du Nord. Poursuivant l’objectif d’une utilisation efficace de l'eau, Migros a regardé de plus près les processus de 44 producteurs de fraises du sud de l’Espagne dans le cadre d’un projet pilote. Elle a également établi un catalogue d’exigences en collaboration avec des partenaires externes, lequel contient des aspects tels que l’utilisation légale de l’eau, les systèmes d’irrigation ou la gestion efficace de l’eau. Le respect des directives est contrôlé par des auditeurs externes.

Migros aide les fournisseurs à utiliser l’eau de façon efficace

La production de coton ou de riz dans les régions sèches est grosse consommatrice d’eau. C’est principalement le cas dans certaines régions d’Asie ou d’Afrique. Là où la quantité d’eau est critique, Migros apprend à ses fournisseurs à utiliser cette ressource limitée de façon responsable. L’utilisation efficace, en particulier lorsqu’il s’agit d’irrigation, est au centre des préoccupations. Cette thématique est déjà intégrée aux standards de production existants comme GlobalGAP, UTZ Certified ou Rainforest Alliance.

En outre, Migros soutient les projets en rapport avec l’eau qui ont un lien avec des produits de son assortiment. Ainsi, en collaboration avec des paysans indiens, elle établit par exemple la production de riz dans une région qui dispose de réserves suffisantes de ce précieux liquide en bonne qualité. Grâce à ce projet dans une zone qui ne pratiquait pas la culture du riz par le passé, Migros prévient la contamination des sols et de l’eau en pesticides dans le pays de production. A son tour, cela réduit les conséquences négatives sur l’homme et l’environnement.

Dans le cadre de la Better Cotton Initiative (BCI), les petits paysans qui cultivent du coton sont formés entre autres dans le domaine de la gestion de l’eau et de la réduction de sa consommation. Côté textiles, Migros met en œuvre le standard Eco depuis 1996. L’objectif de celui-ci est d’employer autant que possible des substances chimiques sans risques dans la production de textiles, et ainsi de protéger les producteurs et les sources d’eau locales de la pollution.

Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur biodiversité et eau

Cela pourrait également vous intéresser