Navigation

Politique de la famille

Les Suisses ont longtemps considéré la conciliation entre vie active et vie familiale comme une affaire privée. Mais les transformations économiques et sociales, l’évolution démographique et le changement des structures de la famille ont progressivement fait jour à un nouvel état d’esprit.

Mère avec fille

Les responsables politiques ont certes pris moult mesures isolées. Toutefois, une conception globale nationale de la politique familiale fait toujours défaut. Dès lors, pour Migros, politique d’entreprise et politique du personnel sous-entendent toujours une politique familiale, pour les femmes aussi bien que pour les hommes, qui permet de concilier carrière et vie privée.

«Migros est en majorité féminine»: les femmes représentent en effet près de 60% de ses effectifs. Aux postes de direction, ce taux est de 29,5%.

Vie familiale et vie active doivent s’accorder judicieusement dans une culture d’entreprise orientée vers la famille. Même si la politique familiale nécessite un effort commun en termes de politique, d’économie et de société, il va de soi que des conditions essentielles et des possibilités concrètes pour concilier travail et vie de famille peuvent être proposées uniquement dans les entreprises et sur le lieu de travail.


Une politique du personnel orientée vers la famille ne saurait pourtant se contenter de démarches isolées. Seule la combinaison de mesures nombreuses et variées donnera des effets positifs. De plus, les conditions cadres professionnelles et familiales, différentes en fonction de la situation dans la vie et au travail, nécessitent des solutions différenciées.

Ce qui rend la politique familiale de Migros durable, efficace et moderne, c’est la combinaison du congé de grossesse, congé de maternité, congé de paternité et du congé parental, l’ouverture à de nouvelles formes de familles, l’engagement ciblé pour les familles avec enfants via des allocations familiales allant bien au-delà des exigences légales, l’engagement en faveur de places dans les crèches et le soutien financier en cas de recours aux offres d’accueil extra-familial, le développement de modèles de temps de travail conviviaux pour la famille, l’adaptation du poste de travail ou de l’offre d’emploi pour les femmes enceintes et allaitantes, le soutien fourni par des consultations familiales et sociales et la création d’un climat de travail dans lequel les collaborateurs ayant charge de famille peuvent compter, dans l’optique de leur double charge, sur un environnement plein de compréhension dans l’entreprise.

Par conviction, Migros s’est toujours engagée en faveur d’une politique familiale d’entreprise tournée vers l’avenir – et ce outre des analyses coûts-avantages qui réduisent la politique familiale à sa dimension économique et l’isolent de son importante signification socio-politique.

En 2009, afin de saluer ses mesures favorables aux familles, Migros a été distinguée par la plate-forme pour la famille et l’emploi gérée par Pro Familia, Pro Juventute et l’Union patronale suisse. Pour Migros, ceci confirmait une fois de plus que ses conditions de travail avant-gardistes et conviviales pour les familles s’étaient imposées comme référence en matière de direction d’entreprise consciente de ses responsabilités.

Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur collaborateurs

Cela pourrait également vous intéresser