Navigation

Déchets alimentaires

Dans le monde entier, un tiers des aliments finissent à la poubelle! Migros fait tout son possible pour réduire au maximum de telles pertes... et avec succès: près de 99% des produits alimentaires sont vendus comme aliments ou distribués à des organisations caritatives.

Déchets alimentaires

Foto: fotolia - TheStockCube

Si l'on prend la chaîne de création de la valeur à l'échelle mondiale, un tiers de la nourriture est jeté ou perdu, et la Suisse ne fait pas exception à la règle! La nourriture jetée ne pose pas uniquement un problème d'ordre éthique, elle engendre également des coûts inutiles. C'est la raison pour laquelle Migros s'intéresse, depuis plusieurs années, à la question des déchets alimentaires en tentant de limiter les pertes autant que possible. La principale mesure pour les prévenir réside dans l'acquisition optimale des denrées. En d'autres termes, il s'agit de planifier judicieusement les quantités dans les magasins et d'organiser des transports et délais de livraison sur mesure.

Au cours des trois dernières années, Migros (restaurants Migros y compris) a examiné de plus près la question relative à ses produits alimentaires. Les chiffres prouvent que les efforts entrepris contre le gaspillage de nourriture n'ont pas été vains: 98,5% des denrées alimentaires écoulées par Migros dans ses différents magasins et restaurants sont également vendues en tant que telles ou distribuées à prix réduit aux clients et employés, voire données à titre gracieux aux organisations caritatives telles que «Table couvre-toi», «Table Suisse» ou «Partage».

Seul 1,5% des denrées alimentaires offertes par Migros (magasins et restaurants confondus) ne sont ni vendues comme aliments ni données - 1,4% sont recyclées:

  • 0,3% sont utilisées pour l'alimentation animale
  • 1.0% sont converties en gaz naturel,
  • 0,1% en compost

et 0,1% atterrissent à l'usine d'incinération des ordures ménagères (KVA).

En outre, la durée de conservation imprimée est constamment vérifiée, de même que la question de savoir si elle peut être prolongée. Pour 180 variétés de fromages à pâte dure, par exemple, la durée de conservation a été prolongée de huit à 40 jours. Par ailleurs, la durée de conservation du lard à griller et du lard fumé à cuire a été sensiblement prolongée, une telle prolongation ayant en grande partie profité aux clients. A l'échelon supérieur, Migros s'engage par son soutien à la Conférence nationale «Food Waste» sur les déchets alimentaires.

 

Mesures industrielles

L'industrie Migros s'ingénie, elle aussi, à maintenir un taux de pertes aussi bas que possible, et ce grâce à des techniques de production modernes, un personnel qualifié et une parfaite coordination des processus. L'étroite collaboration entre les détaillants et les industries permet une planification idéale non seulement au niveau des quantités, mais aussi de la conception d'un assortiment orienté vers les besoins de la clientèle. Un tel système permet également d'éviter les excès. Le cas échéant, les déchets sont principalement utilisés pour l'alimentation animale (en particulier les produits de boulangerie). Si, pour des raisons légales, une telle mesure s'avère impossible, les déchets sont alors transformés en gaz naturel ou compostés. Seule une petite partie finit à l'usine d'incinération.

 

Association United Against Waste

Saviva, une entreprise de l'industrie Migros active dans le secteur de la vente en gros pour la restauration, fait partie des membres fondateurs de l'association «United Against Waste». A l'heure actuelle, l'organisation ne compte pas moins de 14 membres, dont Nestlé et Unilever. United Against Waste est une concertation interprofessionnelle du secteur Food Service. Ce secteur englobe les entreprises fournissant des établissements de restauration tels que restaurants, cafétérias dans les écoles et hôpitaux ou entreprises de catering. Son objectif: réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans ce secteur d'ici 2020. Pour ce faire, l'association rassemble les données relatives aux pertes alimentaires à l'échelle nationale au secteur Food Service et affiche de cette manière un potentiel de réduction. Dans le même temps, elle présente l'ensemble des approches existantes en la matière et les met à la disposition de tout le secteur. Dans la mesure de ses moyens, l'association met en réseau les différentes parties prenantes et promeut ainsi les échanges.

Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur déchets et recyclage

Cela pourrait également vous intéresser