Navigation

Volontariat contre les dépôts sauvages de déchets

Migros s’engage en faveur d’un environnement propre et mise sur le volontariat. Elle exploite ainsi le plus grand système de collecte du commerce de détail suisse.

bouteille

Quelle: Fotolia_55660418

Gottlieb Duttweiler en était convaincu: «Le volontariat est le prix de la liberté». Aujourd’hui encore, Migros met l’engagement volontaire en faveur de la société au cœur de son action. C’est également le cas en matière de littering, anglicisme désignant le fait de jeter négligemment des déchets dans les lieux publics, comme les places, les rues ou les parcs. Fidèle à son principe «éviter-réduire-valoriser», Migros s’attaque aux racines de ce problème sociétal et réduit les quantités d’emballage. Parallèlement, elle aide ses clients à produire moins de déchets et les encourage à éliminer correctement leurs ordures par plusieurs mesures:

  • en exploitant le plus grand système de collecte du commerce de détail suisse qui, outre les bouteilles de boissons en PET, récupère toutes les bouteilles en plastique du secteur ménager, ainsi que les CD et les DVD.
  • en proposant des barquettes réutilisables dans la plupart des Take Away et Restaurants Migros.
  • en proposant des sachets réutilisables, les Veggie Bags, pour la vente en vrac des fruits et légumes. 
  • en ayant été le premier détaillant suisse à avoir introduit les sacs en plastique payants aux caisses dans toute la Suisse, en novembre 2016. 
  • en mettant à disposition, dans ses magasins, des possibilités d’élimination en nombre suffisant, ainsi qu’en vidant et nettoyant régulièrement les poubelles placées à l’entrée de ses magasins. Les collaborateurs Migros s’occupent même parfois des poubelles publiques situées à proximité.

Participation aux solutions de branche et aux campagnes régionales
Dans son combat contre les dépôts sauvages de déchets, Migros coopère avec la Communauté d’intérêts du commerce de détail suisse (CI CDS) et la Communauté d’intérêts Monde propre (IGSU). Elle soutient de nombreux projets en faveur de la propreté dans l’espace public, par exemple le projet «Parrainages de sites», dans le cadre duquel des personnes et des groupes se chargent volontairement d’un espace donné et veillent à ce qu’il reste propre et sans déchets sauvages.

Pour des mesures volontaires

Migros fournit une contribution volontaire contre les dépôts sauvages de déchets par plusieurs mesures. Elle refuse cependant les taxes liées au chiffre d’affaires, telles qu’elles sont notamment en discussion dans la ville de Berne. En effet, de telles solutions n’ont pas une portée suffisante et punissent tous les consommateurs au lieu de viser ceux qui ont effectivement un comportement problématique. Une étude montre aussi que les mesures volontaires sont une approche judicieuse: d’un point de vue économico-comportemental, les taxes visant à limiter les déchets sauvages peuvent même avoir un effet contraire et renforcer le comportement fautif, sur le principe: «Puisque j’ai payé pour ça, je peux jeter mes déchets n’importe où».

Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur déchets et recyclage

Cela pourrait également vous intéresser