Navigation

Principes pour les produits non alimentaires

Migros a défini des principes d’approvisionnement contraignants, non seulement pour les denrées alimentaires, mais aussi pour des produits tels que les cuirs, les duvets et les fourrures. Ils s’appliquent aux marques propres comme aux marques tierces.

460x300_alplamm_nonfood.jpg

Fourrure véritable

Migros est cosignataire de la Fur Free Alliance et interdit de ce fait l’utilisation de fourrure véritable pour tous ses produits. Font exception la peau de mouton et d’agneau d’origine internationale ainsi que les peaux de lapin d’origine suisse, à condition que les animaux ne soient pas détenus uniquement pour la production de fourrure.

Par fourrure, Migros entend, conformément à la définition de la Protection Suisse des Animaux PSA («Déclaration de garantie entreprise sans fourrure» de 2011), toute peau d’animal ou parties de peau garnies de poils d’animaux, qui ont été uniquement tués à cette fin – avec ou sans transformation. La fourrure n’inclut pas:

  1. Les peaux qui sont ou devraient être transformées pour obtenir du cuir ou pour lesquelles, lors de la transformation, les poils, la toison ou les fibres de fourrure ont été entièrement ôtés ou doivent l’être.
  2. Les matériaux provenant d'animaux tondus ou peignés, la toison, la peau de mouton, la peau d’agneau retournée.
  3. La peau à laquelle sont fixés du cuir ou des poils utilisés normalement sous forme de cuir, p. ex. le cuir bovin couvert de poils.
  4. Les matériaux synthétiques censés ressembler à de la fourrure. 

Laine mérinos

Tous les fournisseurs de produits en laine doivent prouver, au moyen de certificats reconnus, qu’ils renoncent à la technique du mulesing. Il s’agit d’une technique d’ablation d’une partie de la peau périanale des moutons. Elle est surtout utilisée en Australie pour la production de laine mérinos, afin d’éviter que les animaux soient atteints de la myiase.

Angora

Migros refuse la plumaison à vif et l’arrachage de poils sur des lapins vivants. De plus, les conditions de détention des lapins angora ne respectent pas les exigences de Migros en matière de bien-être animal. Migros renonce donc à l’utilisation de produits à base de poils de lapin angora.  

Cuir

Migros ne vend pas de produits d’espèces menacées ou issues du braconnage. Tous les fournisseurs doivent déclarer si l’espèce animale d’où provient le cuir figure sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature et des ressources naturelles (UICN) et informer Migros au sujet de l’espèce animale, de l’origine et du but de l’élevage.

Duvets

Migros considère que la plumaison à vif est inacceptable du point de vue du bien-être animal, même si elle a lieu au moment de la mue. Aussi commercialise-t-elle exclusivement des produits en duvets issus de la plumaison d’animaux morts. En parallèle, elle interdit également la plumaison d’animaux issus du gavage. Tous les fournisseurs doivent prouver qu’ils renoncent à la plumaison à vif en produisant un certificat reconnu par Migros.

Produits ménagers et cosmétiques

S’agissant des médicaments et des produits chimiques courants (y compris les produits détergents et de nettoyage, les matériaux de construction, les peintures, laques, produits cosmétiques et produits de soins corporels), Migros utilise en priorité des composants dépourvus de nouvelles substances et minimise ainsi les expérimentations animales. En ce qui concerne les produits, elle renonce aux expérimentations animales non prescrites par la loi.

Exigences minimales pour le groupe

Toutes les entreprises du groupe Migros doivent répondre depuis 2011 à une série d’exigences sociales et écologiques minimales. Les produits d’origine animale sont soumis aux exigences suivantes:

  • Articles à base de plumes: aucune utilisation de plumes arrachées sur des animaux vivants.
Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur bien-être animal

Cela pourrait également vous intéresser