Navigation

Objectifs contraignants en matière de climat et d'énergie

En sa qualité de détaillant responsable, Migros contribue activement avec ses fournisseurs à protéger le climat. Elle s'est en effet fixé des objectifs contraignants lui permettant de continuer à réduire sa consommation d'électricité ainsi que ses émissions de gaz à effets de serre. Parallèlement, elle sensibilise ses clients tout en encourageant la vente de produits ménageant le climat.

Image Objectifs contraignants en matière de climat et d'énergie

Le changement climatique est une préoccupation majeure du 21e siècle. Preuve en sont les effets défavorables qui en résultent tels que l'évolution des conditions climatiques pour la production de denrées alimentaires, l'aggravation de la pénurie d'eau à l'échelle mondiale et l'intensification des conditions climatiques extrêmes. La consommation privée occasionne près de 40% des émissions de gaz à effet de serre par tête d'habitant, ce qui en fait un facteur décisif dans la défense du climat. Dans ce contexte, le détaillant joue un rôle essentiel de passerelle entre le producteur et le consommateur.

Des objectifs ambitieux

Depuis les années 70, Migros n'a cessé de réduire sa consommation d'énergie ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. En 2011, elle s'est engagée, par le biais de sa stratégie en matière de protection du climat et d'économie d'énergie, à réduire de 10% sa consommation d'électricité et de 20% ses émissions de gaz à effet de serre. Migros contribue, dans une mesure supérieure à la moyenne, à la réalisation des objectifs de la Confédération en matière de protection climatique en voulant économiser, durant ce même laps de temps, deux fois plus de gaz à effet de serre que la Suisse. En outre, son objectif de vouloir baisser à tout prix sa consommation d'électricité de 10% est nettement plus ambitieux que celui défini dans la stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Migros effectue chaque année un contrôle des progrès réalisés. Le bilan intermédiaire de 2018 s'est avéré positif: le commerce de détail des coopératives a en effet pu réduire sa consommation d'énergie de presque 9.8% par rapport à 2010, ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre de 22.4% durant cette même période. En particulier, l’utilisation de l’éclairage par LED, les installations frigorifiques au CO2 et les optimisations apportées à la technique du bâtiment dans les magasins ont contribué à ce bon résultat.

En février 2020, le groupe Migros a en outre signé la lettre d’intention de l’initiative Science Based Targets (SBTI). Celle-ci engage les entreprises à définir des objectifs climatiques dans un délai de deux ans, cohérents avec ceux de l’accord sur le climat de Paris, et contribuer ainsi à limiter le réchauffement climatique jusqu'à un maximum de 2 degré Celsius. Migros va par conséquent définir et faire avancer des objectifs pour ses propres entreprises, mais aussi au sein de la chaîne de création de valeur.

Trois rayons d'action en point de mire.

Les mesures prises dans le cadre de la stratégie en matière de protection du climat et d'économie d'énergie s'appliquent à l'ensemble de la chaîne de création de la valeur. Elles se focalisent sur la réduction conséquente des émissions de gaz à effet de serre. Migros concentre dès lors son attention sur les trois rayons d'action suivants:

  • Extraction de la matière première et production: en collaboration avec ses fournisseurs, Migros entend optimiser le bilan climatique de ses produits en se procurant, par exemple, du soja, de l'huile de palme et du bois/papier issus de sources durables.
  • Logistique, transport et magasins: elle réduit ses émissions de gaz à effet de serre et diminue sa consommation d'électricité dans les domaines de la logistique, du transport ainsi que dans ses magasins.
  • Produits: elle incite ses clientes et clients à une consommation respectueuse de l'environnement en leur proposant un vaste assortiment de produits répondant à ces critères, tels que des appareils munis du label Topten. En outre, elle encourage des modèles commerciaux novateurs tels que le magasin de vélos électriques m-way.

Collaboration avec des partenaires indépendants.

En 2002, Migros a conclu avec le soutien de l'Agence de l'énergie pour l'économie (AEnEC) des conventions d’objectifs contraignantes d'économie d'énergie et de réduction du CO2, vis-à-vis des exigences des cantons et de la Confédération, pour les magasins, les centres de distribution, les entreprises industrielles ainsi que pour le transport. Migros publie chaque année un rapport à l'intention des autorités sur l'état d'avancement de ces objectifs. Des objectifs qu'elle a toujours dépassés par le passé.

Dans le cadre de son partenariat stratégique avec le WWF, Migros s'est fixé des objectifs concrets pour réduire les émissions de gaz à effet de serre tout au long de la chaîne de création de la valeur.

Vater mit Kind auf den Schultern
Toutes les promesses sur climat et énergie

Cela pourrait également vous intéresser