Navigation

Protection des mineurs

Pour Migros, la protection des mineurs est une préoccupation essentielle. C'est pourquoi elle s'engage, par le biais d'une directive concrète, à respecter les principes énoncés dans sa publicité. Dans 19 magasins, des caisses sont spécialement aménagées pour répondre aux besoins spécifiques des familles avec enfants.

enfants et jeunes

Migros ne vend ni tabac ni alcool. Ce principe est profondément ancré dans les statuts de l'entreprise et émane de la pensée de Gottlieb Duttweiler.

Lorsqu'un aliment contient ne serait-ce qu'une petite quantité d'alcool dans le but d'en affiner le goût, celle-ci est automatiquement mentionnée dans la liste des ingrédients/La moindre petite quantité d'alcool destinée à affiner le goût des aliments est automatiquement mentionnée dans la liste des ingrédients. Le cas échéant, p. ex. pour le chocolat à la liqueur, Migros exige que la remarque suivante figure sur ses emballages: «Ne doit pas être remis aux enfants». Migros fait imprimer la mention «contient de l’alcool» sur les denrées alimentaires et les boissons dont le pourcentage massique ou volumique est supérieur à 0,5. Les aliments qui doivent être chauffés avant d’être consommés font ici exception à la règle. Les produits pour/destinés aux enfants ne doivent pas contenir d'alcool permettant d'en affiner la saveur.

Dans la publicité, la diligence est de 

Migros est en contact permanent avec de nombreux acteurs/groupes d'intérêt/groupes d'interlocuteurs sociaux. Etablir une communication équitable et respectueuse constitue donc une partie essentielle de sa responsabilité tant au plan social que sociétal. Par le biais d'une directive concrète, Migros s'engage à respecter les principes énoncés dans sa publicité. Cette directive règle, entre autres, les questions en rapport avec les thèmes de la discrimination, de la présentation/démonstration de la violence ou de la tromperie. Dans la partie consacrée à la protection des moins de 12 ans figurent entre autres les points suivants:

  • aucun recours ni aucune sollicitation à acheter ne doivent être adressés directement aux enfants;
  • l'inexpérience et la crédulité des enfants ne doivent pas être exploitées à mauvais escient;
  • il ne faut pas inciter les enfants à un comportement dangereux par la présentation de situations dangereuses, à moins que celle-ci ne soit justifiée par des motifs pédagogiques ou sociaux.

Cette directive contient également des restrictions sur le placement de contenus bien définis dans certains médias spécifiques au groupe cible: la publicité d'aliments malsains, par exemple, n'est pas autorisée dans les médias destinés aux enfants. Les organismes externes se trouvent également dans l'obligation contractuelle de respecter de tels principes dans leur publicité.

Restriction d'âge dans les médias de divertissement 

Migros et d'autres détaillants suisses ont uni leurs efforts afin de protéger les mineurs contre des contenus vidéo/de films non appropriés à leur âge. Elle/Migros est signataire du code de conduite appelé «Movie Guide» de la CI CDS, et des contrôles d'âge dans ce sens sont systématiquement pratiqués dans les magasins. Pour garantir une utilisation des ordinateurs et des jeux vidéo adaptée à l'âge, Migros s'est engagée à respecter le code de conduite PEGI.

Des caisses réservées aux familles 

Faire ses achats avec les enfants peut se révéler un défi de taille pour les parents. Au plus tard à la caisse, la progéniture perd patience, réclame les sucreries à portée de main, alors que les parents ont justement fort à faire. C'est pourquoi les coopératives Migros Aar et Zurich ont d'ores et déjà mis en place des caisses pour familles dans 19 magasins. Ces caisses ne proposent pas de friandises, mais des supports adaptés permettant aux en fants d'aider à emballer et à déballer la marchandise en toute sécurité. Des couleurs chatoyantes et les personnages Lilibiggs décorent ces caisses particulières. Les couloirs entre les caisses sont en outre plus larges, afin de faciliter le passage des poussettes. Une idée réalisée en collaboration avec la Fondation suisse pour la protection des consommateurs (SKS).

Vater mit Kind auf den Schultern

Toutes les promesses sur societé

Cela pourrait également vous intéresser