Navigation

Rapport annuel et rapport de développement durable

Le 27 mars 2018, le rapport annuel en ligne 2017 de Migros, intégrant le rapport de développement durable, est paru. Le groupe Migros y publie ses principales réalisations économiques, écologiques et sociales conformément aux directives GRI.

16-9-ernaehrung-bewegung-960x540.png

Depuis 2009, Migros combine la publication de son rapport annuel et de son rapport de développement durable, dans un rapport en ligne paraissant annuellement. Elle y présente les principales performances économiques, écologiques et sociales du groupe. En même temps, cette publication sert de rapport d’avancement au sens du Pacte mondial des Nations Unies (UN Global Compact), que Migros présente chaque année depuis 2006.

Le rapport sur les thèmes du développement durable est établi selon les directives de la Global Reporting Initiative (GRI G4), en accord avec l’option «comprehensive». Cette option exige de se concentrer sur des aspects essentiels comme la consommation d’énergie ou l’optimisation de la formulation des produits. De plus, Migros utilise le protocole supplémentaire pour le secteur de la transformation des aliments. Les aspects essentiels de l’exercice 2017 ont été définis sur la base d’un dialogue permanent avec des acteurs importants.

Deux ateliers de travail ont en outre été organisés avec des représentants du monde scientifique, des milieux politiques, des médias, des ONG, des agences de notation, ainsi qu’avec des fournisseurs et des étudiants. L’objectif était de mieux comprendre les souhaits du groupe cible pour la rédaction du rapport et de les utiliser comme point de départ pour améliorer la publication. Quelque-unes des suggestions formulées, par exemple sur la réduction de l’ampleur du rapport et sur sa focalisation, ont été prises en compte dans le présent rapport.

Migros a hiérarchisé les résultats de ses échanges avec les parties prenantes en fonction de leur pertinence, sur la base des directives G4 du GRI, avec le supplément portant sur la transformation des aliments (Food Processing). Les objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals, SDG) des Nations Unies et les principes du Sustainability Accounting Standards Board (SASB) pour le secteur de l’alimentation (Food Retailers & Distributors) ont également été pris en compte pour le choix des principales thématiques abordées. L’organe de révision interne Mitreva contrôle les déclarations et les chiffres dans le cadre de la rédaction du rapport de développement durable.

Cela pourrait également vous intéresser