Navigation

Promouvoir la biodiversité

Chaque geste compte!

Tout le monde peut contribuer au maintien de la biodiversité. Nous avons listé quelques idées faciles à mettre en place, quels que soient le temps ou la surface dont vous disposez.

Texte: Rahel Schmucki

Afin d’offrir un abri aux petits animaux des jardins, l’Office fédéral de l’environnement recommande de laisser en automne un tas de bois ou de branchages. Hérissons et autres petites bêtes pourront y passer l’hiver en toute sécurité. Au printemps et en été, les amas de pierres et de bois peuvent également accueillir lézards, fourmis et scarabées. Plus un jardin est «sauvage», plus il a d’abris à proposer aux petites bêtes!

Instructions de montage «L’abri pour hérissons»

Les pelouses impeccablement tondues n’attirent pas la faune. Semez-les alors de fleurs sauvages afin de fournir de la nourriture aux abeilles et aux papillons. Vous trouverez les graines pour créer un havre de paix pour les insectes sous le nom de «Prairie mellifère» ou «fleurs mellifères».

Pas besoin de posséder un grand jardin pour favoriser la biodiversité. Les balcons et même les rebords de fenêtre accueillent très facilement de belles fleurs qui attirent abeilles et papillons. Les graines et les plants mellifères, soit favorables aux abeilles, sont par exemple les bégonias, les mufliers, les dahlias, les phlox ou les anémones du Japon. Pour découvrir d’autres fleurs, rendez-vous sur https://blog.doitgarden.ch/fleurs-sauvages

Ne trouvant pas d’endroit où nicher dans les milieux urbains, les abeilles ont du mal à y hiverner. Les hôtels à abeilles ont justement été imaginés pour assurer leur survie. Ils peuvent être placés sur un balcon. Soyez sans crainte: les abeilles sauvages ne sont pas attirées par la nourriture des humains. En revanche, il est important de protéger l’hôtel des intempéries.

L’origine des plantes est d’une grande importance pour la biodiversité. Pour connaître les fleurs et les arbustes typiques des différentes régions, consultez la page www.floretia.ch.

La chenille
Comment expliquer aux enfants les merveilles de la nature? Pourquoi ne pas essayer une caisse à chenille. Celle-ci permet d’observer le processus de transformation de la chenille en papillon. Pour vous procurer une de ces  boîtes, rendez-vous sur www.raupenkasten.ch (en allemand).

Le ver luisant
Les petits animaux sont souvent difficiles à observer. Il existe cependant des astuces pour permettre aux enfants de les voir de très près. Le ver luisant, par exemple, élu animal de l’année, se laisse facilement attirer dans un piège lumineux. Celui-ci peut être fabriqué avec une bouteille en plastique coupée en deux et une petite ampoule LED. Cette «fausse femelle» attire les mâles, que l’on peut alors admirer à loisir avant de les relâcher sains et saufs.

Enfant et jardin de Bioterra
Dans le cadre du projet «Enfant et jardin» (en allemand), des enfants âgés de 6 à 12 ans ont la possibilité de cultiver et d’entretenir leur petit parterre de jardin sous la direction de spécialistes. Pendant toute une saison, les enfants découvrent le cycle et les conditions de la nature.

Vous souhaitez faire une action sur le long terme? Pourquoi ne pas signer la Charte des Jardins et encourager vos voisins à faire de même? Celle-ci est ouverte aux municipalités tout comme aux particuliers. Elle engage moralement les signataires à adopter des pratiques qui favorisent la faune et la flore locales et la biodiversité en général. Plus d’informations et inscriptions sur www.energie-environnement.ch

De nombreuses excursions permettent de découvrir la faune et la flore tout près de chez vous – l’occasion parfaite pour une sortie en famille. En voici trois propositions:

Le centre-nature BirdLife de la Sauge à Cudrefin (VD), au bord du lac de Neuchâtel, est situé près des deux plus importantes réserves de protection des oiseaux de Suisse. Il offre un parcours extérieur de 500 m équipé de quatre observatoires destinés à observer la faune.

Le centre Pro Natura de,Champittet, à Cheseaux- Noréaz (VD), se trouve aux abords du plus grand maraism lacustre de Suisse. Tout au long de l’année, il propose des manifestations, des ateliers nature et des expositions interactives et ludiques au cœur d’un patrimoine naturel d’exception. www.pronatura-champ-pittet.ch

Au coeur des Alpes valaisannes, à 1500 m d’altitude, le jardin botanique alpin de Champex promet un lieu enchanteur. Quatre mille espèces de plantes locales et exotiques y fleurissent et constituent une des collections les plus prestigieuses des Alpes. www.flore-alpe.ch

Vous avez installé un tas de bois dans le jardin, monté un hôtel à abeilles, planté des fleurs sauvages? Montrez votre geste en faveur de la biodiversité et les surfaces ainsi gagnées sur missionb.ch, le site du projet «Mission B» mené par la télévision suisse.

La biodiversité à Migros

Sites d’entreprise proches de la nature

À l’heure actuelle, 35 sites d’entreprises de Migros spécialement aménagés offrent un habitat à des plantes et des animaux rares, ce qui représente une superficie totale de plus de 2,98 millions de mètres carrés.

L’engagement en faveur de la biodiversité est capital pour Migros, qui fait figure de pionnier dans ce domaine. Nous dépendons en effet de divers écosystèmes biologiques. Ils nous garantissent des aliments sains, une faune diversifiée, l’air que nous respirons, de l’eau potable, et bien plus encore.
 
Vous en saurez davantage ici sur l’engagement de Migros en faveur de la biodiversité et de l’eau.

 

Cela pourrait également vous intéresser