Navigation

Guide d’herbes aromatiques

Les herbes aromatiques confèrent à vos mets une saveur incomparable. Elles se boivent également sous forme de tisane; on attribue même à certaines d’entre elles des vertus thérapeutiques. Plantes culinaires ou médicinales, le jeu en vaut la chandelle. Vous allierez à la fois plaisir et économies en les cultivant vous-même. Voici un aperçu des plantes aromatiques les plus courantes. Notez que des soins particuliers doivent être apportés à chacune d’entre elles, pour ce qui est de leur arrosage, de l’ensoleillement et de la chaleur. Vous aurez bientôt tout le loisir d’apprécier votre jardin de plantes culinaires et médicinales.

Les herbes aromatiques confèrent à vos mets une saveur incomparable. Il ne tient qu’à vous de les cultiver, le jeu en vaut la chandelle! Vous trouverez ici des informations pertinentes sur l’endroit idéal où installer vos plantes condimentaires et médicinales les plus courantes, les soins à leur donner et la manière de les utiliser:

  • Le millepertuis possède des vertus apaisantes. La récolte peut commencer lorsque les plantes sont en pleine floraison. Les sommités florales sont ensuite séchées et infusées.
  • L’odeur de la lavande éloigne les mites. Les infusions de lavande atténuent les maux de tête et apaisent. Les Romains avaient l’habitude d’en mettre dans l’eau du bain.      
  • Le thym sert à de multiples usages dont celui d’affiner, par exemple, les pot-au-feu, les soupes et autres mets braisés. Il contient des huiles essentielles qui apaisent la toux et le rhume.
  • La sauge a des effets antiseptiques en cas d’affection des voies respiratoires. Ses feuilles peuvent être ajoutées aux mets de viande, tubercules et légumineuses.
  • Jadis, les habitants des pays nordiques pensaient que la valériane chassait les mauvais esprits. Cette plante possède des vertus officinales digestives et calmantes.
  • On aime son arôme intense ou on ne l’aime pas. La coriandre convient à la préparation de mets à base de choux, de légumineuses ou de courge, ainsi que de certains biscuits. Elle permet en outre de détoxifier l’organisme.
  • Le romarin assaisonne à merveille la viande, le poisson et les mets aux pommes de terre. On en fait également un excellent miel.
  • Les feuilles de basilic sont largement employées dans la cuisine italienne. Il faut toutefois éviter de les cuire. Le basilic est originaire d’Afrique et d’Asie.
  • L’estragon est un classique de la cuisine française. Il convient à la préparation de sauces au beurre qui accompagnent à merveille poulet, poisson blanc, omelettes et légumes. L’estragon a un effet analgésique.
  • Le cerfeuil agrémente salades, soupes, mets de viande et de poisson. Veillez à toujours l’ajouter en fin de cuisson pour éviter de le cuire.
  • L’ail n’effraie pas seulement les vampires, il est particulièrement sain. Ses propriétés médicinales stimulent la circulation sanguine. Faites le cuire brièvement et laissez macérer.

 

Cela pourrait également vous intéresser