Navigation

Qu’est-ce qu’un emballage écologique?

Mythes et conseils concernant les emballages

Si vous aimez faire vos courses dans le respect de l’environnement, il vous est sûrement déjà arrivé de considérer certains emballages avec suspicion – en particulier lorsque ces derniers sont en plastique. Or, les emballages en plastique modernes sont la plupart du temps meilleurs pour l’environnement que ceux en carton, en papier ou en verre. Déconstruction de trois mythes tenaces sur les emballages écologiques et conseils pour acheter dans le respect de l’environnement.

Conseil

Voici comment éviter les emballages au quotidien:

  • Gardez un petit sac réutilisable dans votre sac à main ou votre sacoche afin d’avoir toujours l’équipement adéquat lors d’un achat. Vous ménagerez non seulement l’environnement, mais aussi votre porte-monnaie.
  • Utilisez un sac réutilisable pour l’achat de fruits et de légumes (p. ex. un Veggie Bag).
  • Choisissez des emballages rechargeables pour la lessive et le savon par exemple. Les sacs d’emballage légers sont plus écologiques que les boîtes en carton.
  • Si vous mangez dans une Take Away Migros,
    préférez les barquettes réutilisables aux assiettes jetables.
  • Rapportez les bouteilles de plastique vides (bouteilles de boisson en PET, bouteilles de lait en plastique, flacons de shampooing, de lessive, et autre). Nous les enverrons ensuite au recyclage.

Promesse

En savoir plus sur la promesse «des emballages écologiques»

Mythe n° 1

Les emballages de produits alimentaires polluent inutilement l’environnement

Faux. Les emballages ont une fonction essentielle: ils évitent le pourrissement prématuré des denrées alimentaires. En outre, ils ne contribuent que dans une très faible mesure à la pollution environnementale d’un produit. Cette proportion est généralement inférieure à 4%. La principale source de pollution pour l’environnement est la culture destinée à l’alimentation humaine. L’emballage nous permet donc d’échapper au pire scénario pour l’environnement, à savoir l’altération précoce des aliments.

Mythe n° 2

Les emballages en plastique sont les plus polluants pour l’environnement

Non. Certes, un kilo de plastique pollue davantage qu’un kilo de verre ou de carton, mais les emballages en plastique nécessitent souvent beaucoup moins de matériau que ceux en verre, en carton ou en papier. Ils sont donc la plupart du temps bien plus légers, ce qui permet d’économiser des ressources et de réduire la pollution liée au transport. Ainsi, les sachets en plastique qui ne pèsent quasiment rien constituent par exemple les emballages les plus respectueux de l’environnement. En passant des boîtes en carton aux sachets en plastique fins, Migros a réduit par exemple de 65% l’impact environnemental de l’emballage du quinoa bio.

Mythe n° 3

Le plastique bio serait sans doute bien plus respectueux de l’environnement

Faux. Le plastique bio demeure plus nuisible à l’environnement que le plastique traditionnel, car la culture des plantes entrant dans sa composition nécessite beaucoup d’eau, d’engrais, de pesticides, etc. Par ailleurs, le plastique bio ne présente pas la même résistance que le plastique traditionnel. Les sacs de course en plastique bio contiennent par exemple 30% de matériau en plus que ceux en plastique traditionnel. Enfin, il est bon de rappeler que le plastique bio est le plus souvent fabriqué à partir de produits alimentaires tels que le maïs ou le sucre de canne. Ces aliments et la surface agricole nécessaire à leur culture ne sont alors plus disponibles pour la production de denrées alimentaires.

Cela pourrait également vous intéresser