Navigation

État de la promesse: bananes durables

Jusqu’à présent, il nous manquait les données nécessaires pour évaluer de façon définitive les objectifs de la promesse qui affirme que toutes les bananes de l’assortiment Migros seront durables d’ici fin 2017 (cf. message d’état ci-après). Depuis le mois d’août dernier, nous disposons des données actuelles: les objectifs contextuels ont été entièrement atteints pour les bananes du projet WWF et la promesse tenue. 100% des bananes vendues à Migros répondent aux directives des organismes de certification indépendants (Fairtrade Max Havelaar, Bio ou Rainforest Alliance) ou proviennent du projet-modèle WWF.

Depuis 2016, WWF a mis en œuvre de nombreuses mesures dans les fermes et progressé de façon notable au niveau d’une production plus durable des bananes conventionnelles.

En voici les principaux jalons: 

  • Biodiversité: on trouve désormais sur les propriétés, ce que l’on appelle des zones protégées pour les animaux et les plantes. Elles servent de refuge à de nombreux êtres vivants. 33 hectares de bananeraies ont ainsi été abandonnés au profit de ces zones en Colombie et en Équateur, ce qui correspond à une surface de presque 45 terrains de football. 
  • Transport: en Suisse, Migros utilise des conteneurs réutilisables en matière synthétique pour transporter les bananes au lieu des traditionnelles boîtes en carton. Aussi, plus d’un million de boîtes en carton et près de 4000 tonnes d’émissions de CO2 peuvent être économisés annuellement. Cela correspond aux émissions de CO2 de 400 vols aller-retour Zurich-Nouvelle-Zélande. 
  • Gestion de l’eau: les exploitations disposent dorénavant de stations d’épuration. Ainsi, l’eau destinée au traitement ultérieur des fruits, pour le lavage des bananes, par exemple, peut être utilisée plusieurs fois. Cette mesure a conduit à une réduction de la consommation d’eau sur les propriétés. 
  • Protection du climat: les 13 plantations de bananes en Colombie et en Équateur élaborent des méthodes pour mettre en place une fertilisation naturelle des sols, en évitant une surfertilisation des sols et des émissions d’azote excédentaires. En outre, les différentes exploitations ont approuvé un plan de mesures individuelles visant à diminuer les émissions de CO2.
  • Protection des plantes: l’emploi de produits phytosanitaires a pu être diminué aussi bien en Équateur qu’en Colombie (p. ex. de 42% en Équateur). 
  • Conditions de travail: des mesures telles que des salles de douche nouvellement construites, des soins médicaux et une formation régulière des travailleurs assurent une amélioration significative des conditions de travail dans les plantations. 

 

1536x260_Status_ohne_Ergebnis_FR.png

Démarrage de la promesse:
2016

Année cible:
Fin 2017

Valeur cible:
Assortiment de bananes 100% durable

  • Migros Bio / Fairtrade Max Havelaar
  • Projet-pilote du WWF
  • Rainforest Alliance (assortiment à bas prix: bananes M-Budget)
  • Mini bananes Max Havelaar

Indicateur & unité de mesure:
Part de chiffre d’affaires réalisé avec des bananes conformes aux directives de développement durable (voir plus haut), en pourcentage.

Domaine d’application:
Supermarchés et hypermarchés Migros 

Intervalle de controlling:
Annuel, dernière actualisation: 31.12.2017

31.12.2017

En collaboration avec le WWF, Migros a franchi depuis 2016 de nombreuses étapes pour davantage de durabilité dans la culture des bananes. Par exemple, toutes les entreprises ont adopté une stratégie en matière de changement climatique et intégré un système de gestion des déchets afin de les prévenir, de les réduire et de les recycler. Aujourd’hui, presque toutes les entreprises mesurent leur consommation d’eau afin de pouvoir prendre des mesures de réduction adéquates. Une zone-tampon de 15 mètres a été définie autour des eaux naturelles. Si les objectifs concrets ont dans l’ensemble été atteints pour les bananes du projet mené en collaboration avec le WWF, la situation au 31 décembre 2017 ne peut pas encore être évaluée de façon définitive pour des raisons administratives. Migros est tributaire du rapport final des partenaires externes; il sera disponible en été 2018. La promesse s’achève donc pour l’instant sans résultat. Dès que les résultats seront disponibles, Migros les communiquera immédiatement.

Découvrez ici les avantages au quotidien de notre promesse ainsi qu’une bonne vue d’ensemble:

Vers la promesse

Nous promettons que toutes nos bananes seront durables d’ici fin 2017.
Achèvement sans résultat.

Ce n’est pas un hasard si la banane est le fruit le plus apprécié en Suisse. Elle est parfaitement emballée, digeste et même agréable à l’œil. Pour qu’on puisse aussi la manger la conscience tranquille, Migros a élaboré avec le WWF 300 mesures pour une culture de la banane encore plus responsable au plan social et écologique. Ce projet pilote est mis en œuvre en Colombie et en Equateur jusqu’à la fin 2017. Il fait partie de la promesse Génération M: «Nous promettons que toutes nos bananes seront durables d’ici la fin 2017.»

La culture des bananes ne répondant pas aux directives Bio ou Fairtrade Max Havelaar soulève des défis sociaux et écologiques. C’est pourquoi jusqu’ici, Migros a garanti le respect d’exigences minimales en matière de développement durable en appliquant la norme «Rainforest Alliance». À présent, l’entreprise va nettement plus loin en mettant en œuvre un projet pilote: des exploitations bananières certifiées «Rainforest Alliance», soigneusement sélectionnées en Colombie et en Équateur, respectent désormais 300 mesures sociales et écologiques supplémentaires. Ces exigences plus drastiques, définies par le WWF, doivent être satisfaites d’ici la fin 2017. Étant donné la difficulté de la mise en œuvre, les producteurs bénéficient du soutien actif de spécialistes du WWF et sont contrôlés plusieurs fois par an par des auditeurs indépendants.